image

Bundesratsfoto 2019 (Unser Kommentar)

La section Photojournalistes suisses - impressum regrette que la traditionnelle photo de groupe du Conseil fédéral ait été effectuée à moindre coût par des apprentis médiamaticiens.
La profession de photographe (dont celle de photojournaliste fait partie) se trouve actuellement dans une période charnière. Souvent dénigrée, il est impératif pour la survie de cette profession que le grand public comprenne que ce métier demande de vraies connaissances, du matériel, du temps, de la créativité et de l'expérience.
Sans entrer dans des considérations esthétiques et techniques sur cette image, la réalisation de la photo officielle de cette année par des apprentis médiamaticiens donne l'impression qu'une photo se réalise par un simple clic-clac avec un smartphone et que ce travail ne vaut pas la peine d'être reconnu, ni même rémunéré.
Malgré les remarques ci-dessus, Photojournalistes suisses - impressum n'a rien contre le fait que des apprentis aient effectué cette prise de vue afin de mettre en avant la formation professionnelle, mais nous aurions apprécié que ce soient des apprentis photographes (CFC sur 4 ans) qui l'effectuent et également que ces élèves soient rémunérés pour leur travail, par exemple avec le financement d'un projet photographique.

Au nom des photojournalistes suisses, nous souhaitons malgré tout à notre Président et à ses collègues du Conseil fédéral nos meilleurs voeux et un plein succès dans les défis que notre pays devra relever cette année 2019.

Pour le comité de Photojournalistes suisses – impressum
Philippe Maeder (président)