image

Jean Revillard, une des grandes voix de la photographie documentaire suisse, nous a quitté brutalement. Toutes nos condoléances à sa famille et à ses proches. (4 janvier 2019)

Jean Revillard, né en 1967 à Genève, a été formé à l’école d’Yverdon, où il a suivi les enseignements de Luc Chessex, Jesus Moreno et Christian Caujolle. Par la suite, il se consacre principalement à la photographie, en tant que photographe, galeriste (Europa à Genève, Focale à Nyon) et journaliste (Le Nouveau Quotidien, L’Hebdo). En 2001, il fonde l’agence Rezo.ch, au sein de laquelle il remporte un World Press Award avec son travail sur les cabanes des migrants de Calais, ainsi qu’un Swiss Press Award. En 2009, il est à nouveau récompensé d’un World Press Award et du prix de la Ville de Prague. En 2010 il réalise "Sarah on the bridge" le Parcours d'une esclave sexuelle dans les forêts italiennes et gagne le grand prix du publique des Boutographies. En 2010 il est engagé comme photographe du Projet Solar Impulse de Bertrand Piccard. En 2011 il gagne le Prix Nicolas Bouvier pour l'ensemble de son travail. En 2014 il réalise "Ondes" reportage sur les éléctrosensibles.
(Biographie du Swiss Press Photo)